Acheter un canapé en 2020
Posted in blog

Acheter un canapé : les 7 règles d’or avant de choisir le canapé parfait

L’achat d’un canapé est un investissement important dans une maison. Le salon est l’endroit où l’on se rassemble le plus en famille ou entre amis et c’est ce que vous voyez en premier lorsque vous entrez dans la pièce de séjour.

Il existe une quantité infinie de choix de canapé sur le marché et il est important que celui que vous choisirez soit le bon.

Ces 7 règles d’or vous aideront à prendre les bonnes décisions pour choisir le meilleur canapé pour votre maison.

 

Règle n°1 : Prendre les dimensions de votre espace

Selon que vous habitiez dans un petit appartement ou dans un grand loft, le choix du canapé ou des fauteuils sera décidé en fonction de l’espace disponible de la pièce.

Prenez votre mètre à mesurer et assurez-vous des dimensions maximales du canapé. Examinez les proportions de la pièce et déterminez à quelles hauteur, longueur et profondeur quel sera le canapé qui conviendra le mieux dans l’espace.

Gardez à l’esprit que vous aurez besoin de plus d’espace pour un canapé équipé de relax électrique ou pour un canapé convertible.

Règle n° 2 : Le style du canapé

Les canapés existent dans beaucoup de styles différents. Il existe des centaines de formes, de tailles, de tissus, de matériaux et de prix. Donc, il est important d’avoir une idée de ce que vous voulez pour votre pièce de séjour.

Il existe de 3 principaux types de canapés :

  • Le canapé 2 places est très pratique car il occupe très peu de place dans le salon. Il mesure de 130 cm à 199 cm. On pourra installer ce type de meuble dans un petit salon, un bureau ou une chambre d’amis.
  • Le canapé 3 places est le modèle le plus répandu dans les salons. Généralement, il mesure de 200 cm à 260 cm. On en trouve dans tous les styles : moderne, classique, design, et pour tous les budgets.
  • Le canapé d’angle est reconnaissable par sa forme en « L ». Il se démarque par son confort, sa modularité et, surtout, son gain de place. En effet, un canapé d’angle comprend au minimum 5 places, ce qui correspond à un canapé droit de 3 places + un canapé droit de 2 places.

Règle n°3 : Le cadre du canapé

L’achat d’un canapé représente un gros investissement. Rendez-vous dans un magasin de meubles ou vous pourrez « tester » le canapé qui vous intéresse. Il devra résister à l’épreuve du temps. Inutile d’investir dans un canapé qui va s’effondrer après seulement quelques mois d’utilisation.

Renseignez-vous auprès du vendeur sur le type de cadre du canapé que vous convoitez ?

Si le cadre est fait de bois tendre comme du sapin ou du pin, il coûtera moins cher, mais le cadre risque de rapidement se déformer.

Un cadre en plastique ou en métal pourra se fissurer ou se briser.

Un bois dur comme le hêtre, le frêne ou le chêne, coûte plus cher, mais risque moins d’être endommagé.

Règle n°4 : Le confort des assises

Les canapés et les fauteuils sont fabriqués avec différentes mousses et votre choix dépendra de vos priorités. La mousse de rembourrage existe en différentes densités. Une mousse avec plus de densité permet à votre canapé de retrouver rapidement sa forme. Par contre, un canapé avec une densité faible va, au début, vous donnez une sensation de plus de confort et de convivialité, mais au fil du temps va s’aplatir et perdre sa forme initiale.
La densité de la mousse est indiquée avec des valeurs en kg/m³.  C’est ce qui va déterminer le confort et la durée de vie du canapé. Plus la valeur de densité est importante, plus l’assise sera ferme.

Si vous envisagez d’acheter un canapé de qualité, sachez qu’il existe 3 types de mousse :

  • La mousse polyester (PE) a une densité inférieure à 25kg/m³. Si elle a l’avantage d’être bon marché, elle ne représente pas un bon investissement sur le long terme surtout dans une utilisation intensive.
  • La mousse polyuréthane (HD) a généralement une densité comprise entre 25 et 35kg/m³. C’est la mousse la plus utilisée pour la fabrication des canapés. Elle vous assurera une bonne tenue à l’accueil et qui dure (selon votre utilisation) jusqu’à 10 ans.
  • La mousse polyuréthane Haute Résilience (HR) a une densité minimale de 35kg/m³. Utilisée pour la fabrication de salons haut de gamme, elle est recommandée si vous voulez investir dans le vrai confort, et ce, pour les 10 à 15 prochaines années à venir.

Et 3 types de suspensions :

  • Les lattes sont principalement utilisées pour les canapés convertibles.
  • Les sangles ont (au départ) une bonne souplesse, mais, avec le temps, elles ont tendance à se détendre.
  • Les ressorts de types bi-coniques, tapissier ou suspendus sont déconseillés en raison de leur faible résistance dans le temps. Par contre, les ressorts Nosag (aussi appelé ressorts zig zag) ont une très bonne élasticité et une grande longévité.

Règle n°5 : Un canapé en cuir ou en tissu ?

Que vous recherchiez le confort et le style du tissu ou que vous préfériez le côté luxueux du cuir, de nombreuses options s’offrent à vous.

Règle n°6 : Payer pour la qualité

Considérer l’achat de votre canapé comme un investissement. Nous vous conseillons d’acheter le canapé de la meilleure qualité. Vous serez content de pouvoir l’amortir sur au moins 10 ans au lieu de devoir racheter deux ou trois salons de piètre qualité sur la même période.

Règle n°7 : L’importance des avis clients

Avant de faire « la tournée des magasins de meubles », prenez le temps de consulter les sites Internet des magasins de meubles spécialistes dans la vente de canapés. L’un des principaux avantages de cette démarche dans votre prospection est de vous faire gagner beaucoup de temps.

Prenez également le temps de consulter les avis clients. Dans son processus de recherche, plus de 88% des internautes consultent les avis clients afin de préparer un achat (étude IFOP*). Aujourd’hui, une enseigne se définit plus par l’expérience client que par la publicité ou le marketing comme ce fut le cas par le passé.

Qui a envie d’acheter un canapé dans un magasin qui ne prend pas soin de ses clients ?

 

* Échantillon de 1003 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI – Computer Assisted Web Interviewing) du 2 au 3 décembre 2014.

 

 

There are no reviews yet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à taper et appuyez sur Entrée pour rechercher

Votre Panier